Flammes Jumelles, avançons quoiqu’il arrive ! (Doutes, Ressentis, Séparation…)

Le monde spirituel, avec ses cailloux et ses étoiles, n’est pas sans me rappeler l’insondable univers…

Prenons pour exemple les végétarien… Certains repasseront omnivores, quand d’autres deviendront végétaliens.

Ben, même schéma si tu es spirituel… Soit tu laisses les autres te convaincre que tu as tort, soit tu persistes parce que tu sais que ta seule vérité est celle qui fait battre ton coeur.

Ok ! En réalité c’est plus complexe que ça…

En fait, pour ne citer que les personnes qui se sont fortement investies dans le concept des flammes jumelles, je vois bien que la plupart finissent par ne plus y croire.

Et pas mal d’entre elles auront raison, car quand l’écho ne raisonne plus, arrive le moment où tu te demandes où tu en serais si tu n’avais pas cherché toutes ces informations, tellement codifiées, qu’elles t’en font perdre ton naturel egotique. En même temps c’est le but…

Éh bien, la réponse est simple, tu aurais géré cette relation comme à ton habitude… En te signifiant tout de même que là tu as sérieusement pété un boulard, et qu’il ne va pas falloir que cela se reproduise trop souvent !

Aller, je te rassure, cela ne se reproduira jamais plus.

Je rappelle quand même que certains « largués » deviennent aussi dépressifs durant des lustres sans que leurs séparations ne puissent s’apparenter aux flammes jumelles.

C’est seulement lorsque ton autre te relatera que lui aussi perçoit une affinité paranormale entre vous, qu’alors tu pourras te dire « Ouf j’ai pas plané du cul ». Mais ça n’empêche qu’un jour ce dernier osera peut-être te sortir « Ben si si t’as plané il y a un grooos malentendu »… Éh paaaf ! Ta réalité virtuelle ne sera plus.

Personnellement, je crois sincèrement que les flammes jumelles existent, les vraies j’entends, avec une dimension spirituelle. Et non pas ce que les optimistes confondent avec une simple relation entre profils psychologiques opposés. Ah quelle connerie ! Qu’on appelle ça les flammes mortelles ou sensuelles si l’on veut… Mais que cesse la confusion entre amour divin et amour passion ou humain.

J’ai d’ailleurs vécu avec un ex cet autre type de relation, un an durant… À l’époque je ne connaissais pas le concept des flammes jumelles. En revanche, si ça avait dû être le cas, je l’aurais forcément pris pour ce qu’il n’était pourtant pas.

C’est en ça que le danger réside, car beaucoup aujourd’hui sont à la recherche de leur moitié d’âme. Or, nous ne sommes pas tous en mesure de vivre pleinement cette union dans cette incarnation. Evitons par conséquent de nous persuader qu’un être serait notre FJ,uniquement parce que sont comportement serait typique…

Seuls, une connexion spirituelle puissante (généralement ressentie en premier par le Chaser), un amour inconditionnel profond, ainsi que des bouleversement majeurs, et une fulgurante évolution personnelle, pourront nous permettre de différencier ces deux phénomènes.

Sans ça, c’est juste que nous sommes en présence de la potentielle flamme jumelle d’un autre.

Le 15 mai 2017, je pense m’être reconnectée à ma Flamme Jumelle (chose officialisée à deux reprises), mais qu’un thérapeute médium a dernièrement décliné en une relation d’Âmes Jumelles/ Flammes Stellaires, tout en sachant qu’au début nous avions eu la chance de n’être que des Âmes Soeurs (selon d’autres avis du genre)… Bref, je crois que nous avons désormais fait le tour de tous les titres possibles. En tout cas assez pour en tirer une grande leçon… Il semble clair que jamais personne ne s’accordera sur notre lien d’âme… Et j’en suis peut-être responsable.

Ceci étant dit, je rappelle que je ne suis que peu de temps influençable… Que je goûte mais n’achète que rarement. Car mine de rien, je les écoute mes ressentis… Ceux-mêmes que je ne cesse paradoxalement de rationaliser. C’est en effet de la sorte que mon mental fonctionne encore. Et malgré cet affront envers mon âme, tous les chemins que j’emprunte me ramènent toujours à lui.

Mais aujourd’hui, j’ai enfin compris que la pure vérité se trouve en nous-même… Une partie se cache en lui, tandis que l’autre patiente en moi. Et, c’est lorsque il décidera de regarder en son for intérieur qu’il pourra enfin voir qui je suis… Ou qui je ne serais finalement pas.

Alors concrètement, j’aime un homme d’un amour divin, et après quelques ajustements, je peux dire que ma volonté première est qu’il soit le plus heureux possible… avec ou sans moi, et surtout sans moi, comme moi je le suis sans lui. Oui bah, qu’est-ce que j’y peux si cette pensée est galvaudée !

À noter que je partage étrangement le même besoin de liberté que cette personne, en plus de tout un tas d’autres particularités… Et que si je le nomme communément mon « Jumeau », c’est avant tout parce qu’il le serait pour de vrai que ça ne surprendrait certainement personne, surtout pas moi.

Je tiens énormément à son approbation, et jusqu’à preuve du contraire, il tolère mes croyances, même si pour l’heure il ne parvient pas bien à les conscientiser.

Quoiqu’il soit… Il est, et restera pour moi, l’homme qui a permis à mon esprit de guérir le plus gros de mon mal de vivre.

Je poursuis donc ma route telle quelle… Sans bornes, sans limites si ce n’est celles que je m’impose moi-même, Puisqu’étant plutôt satisfaite de mon parcours.

PS : Je remercie toutes ces personnes qui, d’une manière ou d’une autre, ont contribuées à ce que cette progression puisse se faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s