Convergence amoureuse

J’ai déjà conscientisé que la guérison psychique était un cadeau empoisonné que l’on s’offrait… À quoi sert-il de guérir si l’on ne peut trouver personne qui nous inspire ce que nous sommes nous-mêmes devenus ? Si l’on est fatigué de non plus simplement chercher l’Amour, mais en plus de le chercher désormais pur ? Si l’on souhaite être aimé pour notre intelligence et notre corps, aimé pour nos différences et nos banalités… Être aimé pour qui nous sommes en totalité.

Non, je ne tolère plus d’être un « choix par défaut » ! Je préfère que l’on m’abandonne sur le bord de la route, plutôt que de subir le rejet sous-jacent de mon intégrité tout le long du parcours.

Je ne suis plus consentante pour être celle qui anime ton existence en attendant que tu trouve plus excitant.

Assume tes désirs, crois que ton idéal existe, et recherche le. Mais n’enchaîne pas mon âme par ton attachement ni par tes sentiments défaillants.

Si tu me veux, prends moi, mais prends tout de moi, et ne fantasme pas, puis honore la place que je te fais à mes côtés.

Je ne suis pas une sainte, je ne dévoue pas ma vie à dieu ni à l’amour de mon prochain. Je n’ai non plus fait voeux de chasteté, donc je vis l’amour dans tous les sens du terme et comme je l’entends.

Bien sûr, je ne peux à moi seule abreuver toute l’humanité… À chacun sa part, à chacun d’offrir ce qu’il se sent de partager avec ses pairs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s